Lexus LS 500h : un malus de 540 euros seulement

La Lexus LS 500h, vaisseau amiral de la marque, entame sa carrière avec un petit malus de 540 euros et à tout juste 97 000 euros TTC en hybride 500h propulsion. Pas pour longtemps !

2060
Lexus LS 500h

Révélée dans sa version hybride 500h au salon de Genève en mars dernier (voir la brève), la grande limousine de Lexus débute sa commercialisation dès cette fin 2017. Ce qui permet aux acquéreurs de bénéficier d’une fiscalité très favorable en France, avec seulement 540 euros de malus. C’est excellent pour ce summum de la technologie hybride, doté du « Multi Stage Hybrid System » venu du récent coupé LC 500h, soit ce qui se fait de mieux dans le domaine. Le 3.5 V6 essence développe 295 ch auxquels s’ajoutent les deux moteurs électriques (un seul pour la version deux roues motrices propulsion), soit 360 ch au cumul.

Il faut faire vite…

En propulsion, la version la moins chère débute donc à 97 000 euros pour 141 g de CO2, soit 540 euros seulement de malus en 2017 mais 1 153 euros en 2018. Si vous passez en transmission intégrale, cette LS 500h passe à 101 000 euros et son malus grimpe d’un coup à 2 940 euros en raison d’un grammage affublé de 20 g supplémentaires (161 g et 4 253 euros de malus en 2018). La finition Luxe est facturée 111 000 euros en propulsion (147 g et 1 050 euros de malus) et 115 000 euros en AWD (toujours à 161 g). La finition F Sport AWD est aussi à 115 000 euros en AWD forcément et 161 g. Les premières livraisons se feront début 2018.

Lexus LS 500h

PARTAGER SUR