Lidl inaugure quatre nouvelles stations de recharge

Du 21 novembre au 9 décembre 2022, le groupe de distribution Lidl inaugure quatre nouvelles stations de recharge, dans différentes villes françaises.
528
Lidl stations recharge
La première e-station de Lidl, inaugurée à Villefranche-sur-Saône. © Lidl

L’enseigne de distribution en grandes surfaces Lidl a annoncé avoir inauguré, le 21 novembre 2022, sa première « e-station » de recharge en France, au supermarché de Villefranche-sur-Saône (69). Le groupe allemand poursuivra la mise en service de ces nouvelles stations de recharge dans les prochains jours. Ainsi, trois autres suivront : deux stations seront opérationnelles le 5 décembre, l’une à Landivisiau (29), l’autre aux Pennes-Mirabeau (13), avant la station de Tourcoing (59) le 9 décembre.

« Deux autres e-stations viendront compléter le réseau en 2023 », indique Lidl. Selon nos confrères de LSA, ces deux e-stations s’établiront à Nîmes et à Croissy-Beaubourg (77). Rappelons que Lidl a déjà équipé en bornes de recharge les parkings de 500 supermarchés (parmi 1 590 en France), pour un total de 2 300 points de charge.

Lidl propose des puissances rapides et ultra-rapides dans ses stations

Les premières e-stations de Lidl disposent chacune de treize places de stationnement, avec un point de charge par place. Les recharges proposées sont rapides et ultra-rapides. En effet, ces treize points de charge se répartissent en quatre points à 22 kW (bornes accélérées) en AC, quatre autres allant jusqu’à 90 kW (bornes rapides) en DC, et cinq autres de 180 à 360 kW (bornes ultra-rapides) en DC. La borne de 360 kW est l’ABB Terra 360, « la plus puissante installée en France » selon Lidl. Une recharge de quinze minutes sur la borne de 360 kW permettrait de récupérer 350 km d’autonomie d’après Lidl. Le prestataire DBT fournit les bornes de ces e-stations.

Lidl promet des « prix attractifs au kWh »

Notons que les quatre e-stations de Lidl seront accessibles à toute heure, tous les jours de la semaine (week-end inclus). Et le groupe a d’ores et déjà communiqué les tarifs en vigueur. Citant sa « politique du juste prix », Lidl annonce des tarifs « attractifs ». Ainsi, les automobilistes débourseront 0,25 euro/kWh sur les bornes accélérées et 0,4 euro/kWh sur les bornes rapides et ultra-rapides.

Mais des coûts supplémentaires peuvent s’appliquer selon le moyen de paiement choisi. Les détenteurs des cartes RFID Freshmile ou HTB (opérateur choisi par Lidl) ne paieront ainsi que le prix affiché. Mais les utilisateurs ayant opté pour le paiement par carte RFID devront s’acquitter de frais supplémentaires (fixes au kW ou à la minute) variables selon leur opérateur. Quant au paiement par QR code, celui-ci n’engendre des frais supplémentaires que si la charge est inférieure à 1 kWh (surcoût fixé dans ce cas à 0,5 euro).