Lightyear One, la voiture qui veut sa place au soleil

Utiliser l’énergie solaire pour compléter la charge de la batterie d’une voiture électrique, voilà une solution en théorie idéale, mais à laquelle peu de fabricants croient. Ce n’est pas le cas de Lightyear, qui présente un modèle One plein d’ambition.

932

C’est près d’Amsterdam que nous sommes allés découvrir la One, la première voiture conçue par la start-up Lightyear. Les fondateurs ont accumulé une expérience dans les véhicules solaires avec le Solar Team Eindhoven, vainqueur du Bridgestone World Solar Challenge. Mais une compétition de prototypes uniques ne présente pas les mêmes difficultés que de lancer une voiture de série, même limitée.

Cette Lightyear One, révélée à la presse et aux investisseurs près d’Amsterdam, est une grande auto de plus de 5 m de long, dont le capot et le toit jusqu’à l’arrière de la carrosserie sont recouverts de 5 m2 de panneaux solaires. Cela ne suffit pas à mouvoir l’auto (ou pour des manœuvres uniquement) mais cela permet, dans des conditions idéales, de redonner une dizaine de pourcents d’autonomie à cette grande berline 5 places.

Lightyear One

725 km d’autonomie en WLTP

Selon la norme WLTP, l’autonomie est justement annoncée à 725 km (400 km dans de mauvaises conditions météo). Un chiffre remarquable pour la capacité de seulement 60 kWh de la batterie. Avantage, la masse totale est limitée grâce à cette batterie moyenne et à l’emploi d’aluminium, tandis que tous les facteurs de consommation font l’objet d’un soin extrême : aérodynamique, moteurs électriques économes placés dans les moyeux des roues, etc. Résultat, une consommation limitée et une charge très rapide, avec quelques centaines de kilomètres regagnés en une demi-heure et une recharge complète dans la nuit à partir d’une simple prise électrique, selon les co-fondateurs.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter

Un projet intéressant qui aurait déjà attiré une centaine de pré-réservations, ce qui paraît osé sachant que les premières autos ne seront produites qu’à partir de 2021 si tout va bien et, surtout, au vu de leur tarif particulièrement élevé de 149 000 euros TTC.

Lightyear One