Limagrain va encore baisser ses émissions de CO2

Chez le spécialiste des semences et de l’agro-industrie, Limagrain, l’année 2013 sera consacrée à la poursuite de la réduction des émissions de CO2 et à des tests sur la mobilité verte. Installé à Chappes dans le Puy-de-Dôme, le groupe compte 800 véhicules loués chez Arval dont 90 % de VP ; il prévoit de mettre à la route 200 véhicules cette année, mais le nombre d’unités en parc restera stable.

- Magazine N°187
542
Limagrain va encore baisser ses émissions de CO2

Pour Pierre Blondeau, directeur de la coordination achats généraux, la priorité est de diminuer les émissions de CO2 afin de ne pas dépasser le seuil de 135 g/km. En réalité, l’entreprise entend ainsi se conformer au renforcement du barème du bonus-malus. La zone dite « neutre » s’est rétrécie, de 106 à 135 g, contre 140 g auparavant. À terme, rappelle Limagrain, « la moyenne des émissions du parc devra tendre à 120 g/km. »

Limagrain a déjà sérieusement revu sa car policy par le passé. Jusqu’alors, les voitures des dirigeants étaient plafonnées à 140 g/km et les autres à 120 g. Une stratégie qui avait permis de diviser par deux...

PARTAGER SUR