LLD : + 1,8 % au premier trimestre 2019

Le marché des véhicules en LLD a progressé de 1,8 % au premier trimestre 2019, porté par les VUL. Du côté des motorisations, la part de marché du diesel a baissé, plus vite pour les VP que pour les VU.

1475
Location longue durée (LLD)
©welcomia / 123RF Banque d'images

Selon le Sesamlld, le nombre d’immatriculations en LLD au premier trimestre de 2019 a augmenté de 1,8 % par rapport au premier trimestre de 2018, soit 146 241 immatriculations, et de 3,6 % par rapport au dernier trimestre de 2018 (146 241 immatriculations). Avec 110 743 immatriculations au premier trimestre de 2019, le marché des VP s’est affiché en hausse de 0,5 % par rapport au premier trimestre de 2018. Le marché des VUL a lui progressé de 2,9 % à 35 498 immatriculations.

Le diesel toujours en recul

Un constat déjà connu : depuis janvier 2018, la part de marché des motorisations diesel dans les immatriculations en LLD est en baisse, à 65 % en mars 2019 contre 79 % en janvier 2018. Tandis que l’essence a gagné du terrain sur cette période, à 30 % contre 17 %. Cette évolution est valable pour les VP, à 58 % en diesel en mars 2019 contre 74 % en janvier 2018, mais aussi pour les VU et VS, à 89 % contre 95 % pour cette période. La part de marché des véhicules aux énergies alternatives est restée stable sur le marché de la LLD, à 4 % environ.

Le CO2 en très légère baisse

Au premier trimestre de 2019, le parc roulant en LLD a atteint 1 386 563 unités, et celui en fleet management, 438 597 unités. À noter un léger recul des parts de marché des loueurs longue durée sur le marché des véhicules d’entreprise, à 62 % sur les trois premiers mois 2019 pour 63,4 % au premier trimestre 2018.

Le Sesamlld indique que e taux moyen de CO2 des véhicules immatriculés en LLD au premier trimestre 2019 est de 3,7% inférieur aux émissions du marché automobile total. À 109,35 g, il est stable par rapport au premier trimestre 2018, à 109,54 g.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter

Voir l’article sur le marché de la LLD en 2018