LLD : – 41,7 % au deuxième trimestre 2020

Selon les chiffres du syndicat Sesamlld, 100 514 véhicules légers ont été immatriculés en LLD au deuxième trimestre 2020, soit - 41,7 % comparé au deuxième trimestre 2019.

1217
LLD Deuxième trimestre 2020
Source : Sesamlld

Au deuxième trimestre 2020, en raison du confinement dû à la pandémie de covid-19, les immatriculations en LLD ont reculé de 41,7 %. Soit – 84,3 % en avril, puis – 50,2 % en mai, avant de repartir légèrement à la hausse (+ 4,9 %) en juin. Toutefois, « le marché de la LLD est plus épargné que le reste du marché », nuance le Sesamlld. Le marché hors LLD a reculé de 42,1 % au deuxième trimestre 2020, à 312 713 unités.

La part de véhicules immatriculés en LLD a ainsi grimpé d’un point, passant de 24,2 % au T2 2019 à 24,3 % au T2 2020. Précisons en outre que 57,8 % des véhicules d’entreprises (hors LCD, démonstration et constructeurs) ont été financés en LLD sur la période. Dans le détail, 77 949 VP et 22 565 VUL ont été financés en LLD au T2 2020, avec en tête la Clio, la 208 et la Mégane pour les VP et le Kangoo, le Trafic et le Berlingo pour les VUL.

LLD : le diesel recule

Côté motorisations, « les immatriculations de véhicules LLD en diesel baissent significativement », pointe le Sesamlld. La part de marché du diesel a ainsi chuté de 63,4 % au deuxième trimestre 2019 à 58,8 % au deuxième trimestre 2020, soit – 4,6 points. L’essence a un peu mieux résisté avec une part de marché de 29,3 % au T2 2020, contre 31,8 % au T2 2019 (- 2,5 points).

À l’inverse, la part de véhicules fonctionnant aux énergies alternatives a atteint 11,9 %, contre seulement 4,8 % au T2 2019, soit + 7 points. Une croissance portée par l’hybride qui a représenté 8,3 % des immatriculations en LLD, contre 3,3 % au T2 2019.

LLD Deuxième trimestre 2020 - Energies
Source : Sesamlld

Cette évolution s’explique notamment par l’entrée en vigueur dès 2021 d’une norme européenne imposant aux constructeurs de ne pas dépasser un taux moyen d’émissions de CO2 sur leurs ventes annuelles de VP neufs. Ainsi, le taux moyen d’émissions de CO2 des VL immatriculés en LLD au T2 2020 est de 134,3 g/km, contre 136,7 g/km pour le reste du marché, soit – 1,8 %.

Au 30 juin 2020, 1 457 917 véhicules financés en LLD auprès des adhérents du syndicat étaient en circulation (+ 2,9 % comparé à 2019), auxquels s’ajoutent 459 659 véhicules en fleet management (+ 2,6 %), soit un total de 1 917 576 véhicules gérés (+ 1,7 %).