La LLD pour gagner du temps ?

Recourir à la LLD ferait gagner du temps, c’est en tout cas la position que défend le SNLVLD, le syndicat de la profession. Pour qui la location éviterait en moyenne au gestionnaire de flotte quelque 58 heures de travail par véhicule et sur un contrat de trois ans.

- Magazine N°238
1451
Les loueurs et les captives jouent la reprise

« Ce gain de temps s’opère à chaque moment de la vie du gestionnaire. Mais on peut le découper en trois. Tout d’abord, la partie choix, commande et livraison du véhicule », avance Fabrice Denoual, président de la commission communication du SNVLD. Les services des loueurs feraient ainsi gagner 26 heures par rapport à une solution de gestion en propre, en simplifiant par exemple les processus de la commande, son suivi et la livraison du véhicule, et ceux liés aux documents fiscaux comme la carte grise ou la TVS.

« Suit la partie usage. Le loueur fait économiser 11 heures par rapport à la gestion en propre, sur des services comme la maintenance,...

PARTAGER SUR