LLD : l’électrique en basse tension

Le recours des entreprises aux véhicules électriques reste très mesuré malgré les marques d’intérêt. Si toutes les questions ne sont pas levées sur cette motorisation, les prestataires impliqués, et notamment les loueurs, multiplient les initiatives pour convaincre leurs clients de la pertinence de l’électrique dans une démarche de mobilité durable.

- Magazine N°200
604
LLD : l’électrique en basse tension

Ce n’est toujours pas le grand soir pour le véhicule électrique. Certes, constructeurs et loueurs longue durée ont mis les bouchées doubles pour sortir de nouveaux modèles, conseiller les clients, affiner leurs contrats de location, déployer des systèmes de recharge adéquats. Certes, la France est restée, pour la troisième année consécutive, le premier marché européen pour l’électrique avec 13 954 immatriculations, contre 9 314 en 2012.

Mais en immatriculations, les résultats des quatre premiers mois de 2014 prouvent qu’il y a encore du chemin à parcourir. 3 514 modèles électriques (VP et VUL) ont ainsi été mis à la route sur cette période,...

PARTAGER SUR