LLD : les immatriculations en baisse de 23 % au premier trimestre 2020

Selon le Sesamlld, les immatriculations en LLD ont atteint 116 967 unités au premier trimestre 2020. Soit une baisse de 23 % par rapport à la même période de 2019, due à la crise liée au covid-19.

2272
LLD premier trimestre 2020

Le Sesamlld (syndicat des entreprises des services automobiles LLD et des mobilités) vient de publier sa synthèse du marché pour le premier trimestre de 2020. Et comptabilise 116 967 immatriculations contre 152 069 au premier trimestre 2019, soit une baisse de 23 %. Ce repli des ventes s’est élevé à – 20,5 % à 91 643 immatriculations dans la catégorie des VP, et à – 25 % à 16 457 immatriculations pour les VUL et à 8 867 immatriculations pour les VS.

On s’en doute, cette baisse s’est concentrée sur le mois de mars du fait du confinement, avec un recul de 60,6% des immatriculations rapport à mars 2019 (23 441 immatriculations contre 59 541 en mars 2019). Le marché de la LLD a cependant moins baissé que le marché global qui a lui reculé de 33,2 % sur trimestre : – 34,1 % à 364 660 immatriculations pour les VP et – 28 % à 68 035 immatriculations pour les VUL.

LLD premier trimestre 2020

Le fleet management progresse

Le Sesamlld pointe cependant quelques progressions au cours du premier trimestre. Si le parc en LLD s’est replié de 0,3 % à 1 450 637 unités, le parc total en fleet management déclaré a lui crû de + 1,4 % et atteint 463 777 unités. Le parc total géré en LLD et fleet management a donc atteint 1 914 414 unités, à + 0,1 %.

Du côté des motorisations, la part du diesel s’est affichée en baisse, soit 58 % des immatriculations en mars 2020 contre 65 % en mars 2019. Et celle de l’essence a augmenté à 32 % en mars dernier contre 30 % en mars 2019. En mars 2020, les véhicules en énergies alternatives ont représenté 10 % des immatriculations en LLD, avec une hausse de 4 points pour les VP fonctionnant aux énergies alternatives entre mars 2019 et 2020, pointe le Sesamlld. En revanche, le parc de VS et VUL en LLD reste jusqu’ici doté essentiellement de motorisations diesel avec une proportion stable de 89 %.

LLD premier trimestre 2020

Voir les chiffres d’avril 2020

PARTAGER SUR