L’envol des mobilités douces

La crise sanitaire a constitué un accélérateur pour revoir les stratégies de mobilité et les car policies, mais aussi pour se pencher sur les mobilités douces, tel le vélo.
- Magazine N°266
1117
copyright-Eugene-Sergeev

« D’autant que certains salariés étaient peu enclins à utiliser les transports en commun. La LOM et les contraintes fiscales ont aussi joué dans ce sens, explique Margy Demazy pour Arval. Environ 80 % des sollicitations auprès de notre service conseil ont concerné des missions sur la transition énergétique. Avec l’approche Arval Mobility Consulting lancée début 2021, l’objectif est de trouver la solution de mobilité adaptée aux usages et pratiques des collaborateurs, en dépassant la notion de véhicule et de flotte », poursuit cette responsable.

Le vélo à assistance électrique (VAE) a aussi fait son entrée chez Arval en octobre dernier...