Location longue durée : – 5,94 % en novembre 2021

D’après le syndicat Sesamlld, 46 190 véhicules légers ont été immatriculés en location longue durée en novembre 2021, en baisse de 5,94 % par rapport à novembre 2020, dans le contexte de la crise sanitaire.
1032
Location longue durée novembre 2021
© Sesamlld

Selon le syndicat des entreprises des services automobiles LLD et des mobilités (Sesamlld), « le financement en location longue durée se maintient en novembre 2021, avec près d’un véhicule neuf sur trois financé en LLD. » Si le marché automobile a reculé dans l’ensemble de 4,8 % entre novembre 2020 et 2021 avec 146 328 véhicules légers (VL) immatriculés, le marché de la LLD a représenté 31,6 % des immatriculations totales le mois dernier.

En effet, 46 190 véhicules particuliers, utilitaires et de société ont été immatriculés en LLD, soit – 5,94 % comparé à novembre 2020 (49 109 unités, 31,9 %). Plus particulièrement, les véhicules d’entreprise ont représenté 62,4 % des immatriculations en LLD, d’après Sesamlld. Rappelons que les immatriculations de VL en LLD avaient reculé de 22 % au troisième trimestre 2021 et de 22,21 % en octobre 2021.

Un véhicule en LLD sur cinq électrique ou hybride rechargeable

Côté énergies, « sous l’effet des réglementations », la part des immatriculations des véhicules diesel en LLD a chuté à 40,4 % en novembre 2021 avec 18 681 unités, contre 59,9 % en novembre 2020 (29 386 unités).

Le renouvellement des flottes automobiles profite ainsi aux autres motorisations. Les véhicules à essence ont effectivement atteint 26,9 % de part de marché des immatriculations en LLD en novembre 2021 (12 409 unités), contre 22,9 % en 2020 (11 257 unités).

« Il y a un an, un véhicule neuf sur dix était électrique ou hybride. Ce chiffre a doublé aujourd’hui avec près d’un véhicule neuf sur cinq de ce type, soit 19,1 % des immatriculations en LLD », indique le Sesamlld. Dans le détail, 8 817 véhicules électriques et hybrides rechargeables ont été immatricules en LLD en novembre 2021 (19,1 %), contre 5 436 unités en novembre 2020 (11,07 %). En parallèle, les véhicules hybrides simples ont représenté 11,66 % des immatriculations de VL en LLD en novembre 2021 avec 5 386 unités, contre 5,87 % en novembre 2020 (2 884).

Les véhicules fonctionnant aux énergies alternatives (GPL, GNV, bioGNV, etc.) ont, quant à eux, bondi de 0,3 % à 1,9 % de part de marché, soit de 146 véhicules à 897 unités. « Ce volume est six fois plus important qu’en novembre 2020 (146 véhicules). Cette hausse tient essentiellement à la croissance des véhicules à bicarburation “ essence-GPL ” et “ superéthanol-électricité ” (non rechargeable) », explique le Sesamlld.