LMD et LCD : l’électrification en test

L’électrification des flottes des entreprises concerne directement les spécialistes de la courte et de la moyenne durée. En effet, les modèles mis à disposition par ces loueurs servent souvent de véhicules de test à leurs clients, avant un passage en location longue durée. Mais si l’objectif est connu, cette électrification rencontre encore quelques écueils.
- Magazine N°268
691
copyright Velischuk

La loi d’orientation des mobilités (LOM) et la mise en place des zones à faibles émissions mobilité (ZFE-m) incitent les loueurs et leurs entreprises clientes à miser davantage sur les véhicules électrifiés. Pour mémoire, la LOM impose de fait des objectifs de renouvellement annuels en véhicules à faibles émissions (VFE, soit au maximum 60 g/km de CO2) pour les entreprises qui gèrent directement ou indirectement un parc de plus de 100 VL, loueurs compris. Un taux de renouvellement en VFE qui devra atteindre 20 % à partir du 1er janvier 2024, 35 % au 1er janvier 2027 et 50 % au 1er janvier 2030.

D’autant que l’entrée en vigueur du WLTP...