LMD : un marché en plein essor

Dans un contexte économique particulièrement difficile, la location moyenne durée répond à des besoins spécifiques pour des durées intermédiaires, à l’image des contrats d’intérim ou des stages. À cela s’ajoutent une souplesse et une adaptabilité des offres qui correspondent bien aux attentes des clients, pour un coût qui demeure raisonnable.

- Magazine N°206
1231

Pour des besoins de mobilité ponctuels et supérieurs à quelques jours, la location courte durée a un coût prohibitif quand la location longue durée implique un engagement lourd. Or, avec un marché du travail qui privilégie l’intérim, les contrats à durée déterminée ou le recours aux stages, les entreprises sont à la recherche des solutions de mobilité les plus souples et les moins onéreuses.

Dans ce contexte, la location moyenne durée connaît un certain engouement. Sur des durées de 1 à 24 mois, les entreprises obtiennent des véhicules à des conditions tarifaires inférieures à celles de la courte durée et peuvent les restituer à tout moment,...