Location courte durée : après la croissance en 2011, la stagnation en 2012 ?

Après une année 2011 de croissance, avec une hausse de 2 % du nombre de contrats, 2012 commence doucement pour les loueurs courte durée (LCD). Selon les chiffres de l’institut I + C, la croissance au premier trimestre 2012 a été nulle, soutenue essentiellement par l’activité des agences d’aéroports en progression de 1,5 %, tandis que les autres activités reculent en proportion. Des résultats qui correspondent aussi à un premier trimestre traditionnellement calme pour l’activité.

414

Cependant, ces chiffres ne remettent pas en cause les grandes évolutions de la consommation de la LCD détaillées par Hervé Gallin, président de la branche loueur du CNPA, sur la base d’une enquête du cabinet d’étude GMV. « Entre révolution et évolution », a résumé le responsable, pointant des tendances de fond : les réservations de dernière minute en hausse, le recours plus fréquent aux moyens dématérialisés pour la réservation et surtout un taux de pénétration croissant de la LCD : 12 % de la population contre 9 % en 2010. Les jeunes conducteurs y participent avec 56 % de nouveaux utilisateurs de moins de 35 ans.

Autant de tendances qui devraient pousser les loueurs à travailler en 2012 sur la baisse du prix des locations et à revoir la taille et le nombre de leurs agences, anticipe le responsable du CNPA. Qui n’oublie pas les objectifs du syndicat pour cette année : la revendication d’une égalité de traitement avec la location en auto-partage sur les parkings de surface et une réglementation plus sévère de la location entre particuliers.

PARTAGER SUR