Location courte durée : mobilité numérique

Dans un secteur très concurrentiel, les loueurs de courte durée réinventent leur métier en élargissant leurs domaines d’intervention à d’autres services de mobilité comme l’autopartage, le convoyage ou encore la télématique. Cette révolution s’accompagne d’une marche forcée vers la digitalisation pour promouvoir le libre-service auprès des clients.

- Magazine N°239
1441
Location courte durée
©Jakub Jirsak - 123RTF

La location courte durée a du potentiel. Citroën vient d’ailleurs de lancer Rent&Smile. Expérimenté dans une quarantaine de points de vente en 2017, ce service existe maintenant chez l’ensemble des 350 concessions et 1 700 agents de la marque en France. Citroën met en avant des tarifs attractifs, le choix du modèle garanti et trois conducteurs inclus dans l’offre de base.

Mais face aux constructeurs et à leurs réseaux, les spécialistes de la LCD se taillent la part du lion. Enterprise a ainsi ouvert 12 agences en France en 2017, et s’appuie sur une flotte de 1,9 million de véhicules dans le monde dont 200 000 en Europe. Le groupe opère aussi...