Location : Des performances toujours supérieures à celles du marché

Fermeture du canal algérien de revente des VO, renchérissement de l’argent, concurrence de plus en plus tendue…, ces derniers mois n’auront pas été de tout repos pour les loueurs longue durée.

- Magazine N°126
486

En dépit de ce contexte difficile, les structures de ventes indirectes des loueurs comptent parmi celles qui tirent le mieux leur épingle du jeu. Chez Cofiparc, Hubert Berthommier explique ainsi que l’activité du loueur progresse toujours vite que le marché, avec une croissance de plus de 15 % sur l’année 2006. Au total, le loueur compte aujourd’hui 18 000 véhicules à la route contre près de 15 700 à la fin 2005. Ses achats chez les concessionnaires sont aussi à la hausse, avec 7 680 voitures à fin 2006 contre un total de 6 790 un an plus tôt. A la Celt aussi (2 800 véhicules à la route), l’heure est à l’optimisme, avec des commandes en progression de 28 % en un an, soit 1 400 réalisées en 2006. Le loueur espère atteindre 1 500 commandes en 2007. Par ailleurs, l’objectif reste toujours de produire, à terme,10 % des commandes de l’ensemble du groupe. « On y va de façon douce », déclare patrick Ginon. De son côté, Loc-Action a du revoir ses prévisions légèrement à la baisse, avec une croissance de son activité avoisinant les 5 % au lieu des 8 % attendus. La réorganisation commerciale de LeasePlan au premier semestre 2006 et la dégradation des conditions obtenues avec la marque Ford (30 % de sa production) expliquent notamment ce résultat. S’il reste prudent, le loueur est cependant plus optimiste pour 2007 en tablant sur une croissance de l’ordre de 12 %. Quant à la flotte à la route (hors Please), elle est aujourd’hui de 8 000 véhicules.

PARTAGER SUR