Location longue durée : – 1,2 % en décembre 2020

D’après les chiffres de Sesamlld, le marché de la location longue durée a reculé de 1,2 % en décembre 2020 par rapport à décembre 2019, avec 64 221 véhicules légers immatriculés en LLD.
1774
Immatriculations LLD décembre 2020
Source : Sesamlld

D’après le baromètre du syndicat des entreprises des services automobiles LLD et des mobilités (Sesamlld), 64 221 véhicules légers ont été immatriculés en location longue durée en décembre 2020. Cela représente une baisse de 1,2 % comparé aux chiffres de décembre 2019 (64 970 unités), dans un contexte de reconfinement du 30 octobre au 15 décembre.

Néanmoins, le secteur a continué de « gagner des parts de marché pour le septième mois consécutif », se félicite le Sesamlld. La LLD a représenté 29,3 % des immatriculations globales le mois dernier, soit 2,8 points de plus qu’en décembre 2019 (26,5 %). En effet, les immatriculations hors LLD ont affiché un repli de 15,1 % à 153 319 unités en décembre 2020, contre 180 568 unités en décembre 2019.

Notez aussi que la LLD a représenté 58,5 % des immatriculations de véhicules d’entreprise le mois dernier (hors LCD, véhicules de démonstration et véhicules constructeurs).

LLD : les motorisations alternatives ont surpassé l’essence en décembre 2020

Enfin, « ce mois de décembre 2020 fait émerger pour la première fois une évolution visible au sein des parcs LLD, pointe le Sesamlld. Les immatriculations de véhicules aux énergies alternatives (électrique, hybride et autres) sont supérieures aux immatriculations essence. »

De fait, 16 398 véhicules électriques et hybrides ont été immatriculés en LLD en décembre 2020, soit une part de marché de 25,53 %, soit 18,84 points de plus qu’en décembre 2019 (6,69 % et 4 349 unités). Inversement, la part de marché de l’essence est passée de 32,11 % à seulement 23,94 % en un an (- 8,17 points), avec 15 373 unités mises à la route en décembre 2020 contre 20 859 en décembre 2019. La part de marché du diesel a quant à elle reculé de 61,20 % (39 762 unités) à 50,53 % (32 450 unités), soit -10,67 points en un an.

Immatriculations LLD décembre 2020
Source : Sesamlld

Pour rappel, les immatriculations de véhicules légers en LLD avaient chuté de 60,07 % en mars, de 84,3 % en avril et de 50,2 % en mai suite au confinement dû à l’épidémie de covid-19. Puis, elles étaient reparties à la hausse avec + 4,9 % en juin, + 5,54 % en juillet et + 5,5 % en septembre, avant de reculer de 3,52 % en octobre et de 7,2 % en novembre lors du reconfinement. Nous n’avons pas les chiffres pour le mois d’août.