Location longue durée : une bonne année 2015

2015 a constitué un bon cru pour les loueurs. ALD Automotive a ainsi enregistré une croissance de 7 % de sa flotte avec une performance plus marquée en fleet management qu’en LLD où la hausse s’est affichée à 5 %.

- Magazine N°216
600

Pour LeasePlan France, la croissance s’est élevée à 11 %, avec près de 100 000 véhicules gérés (dont 88 787 en LLD). Alphabet a de son côté connu un record en 2015, avec un bond de 46 % des véhicules commandés.

« Nous visions un parc de 60 000 véhicules en LLD et nous en avons finalement eu 62 710, soit une progression de 11 % », précise Frédéric Taillardat pour Parcours. Qui remarque un allongement des contrats : « Leur durée est dorénavant de 39 à 40 mois pour un kilométrage de l’ordre de 100 000 km, le kilométrage mensuel restant constant à environ 2 500 km. » Des chiffres que confirme le SNLVLD pour l’ensemble des loueurs.

L’année a été moins bonne pour Citroën Business Finance, notamment sur les grands comptes, entre autres du fait de l’attente du renouvellement de la C3. En revanche, la captive s’est rattrapée sur le crédit-bail avec une progression de 10 %.

Enfin, Diac Location vient de passer la barre des 300 000 véhicules gérés (+ 6 %) dont 100 000 en fleet management. « Une bonne année », selon Thibault Paland qui note aussi une forte augmentation du crédit-bail liée « à des taux de refinancement particulièrement bas ». Diac Location gère 52 000 véhicules selon cette formule.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter