Location moyenne durée : la carte de la flexibilité

Moins coûteuse que la courte durée et plus souple que la longue durée, la location moyenne durée répond aux besoins ponctuels ou saisonniers des entreprises. Mais les spécialistes de la LMD veulent aller plus loin en alignant notamment des gammes élargies de véhicules, mais aussi des contrats toujours plus flexibles et des services multiples.
- Magazine N°239
2717
Location moyenne durée - IFMG
À la tête de 550 véhicules en LLD, le spécialiste des forces de vente supplétives IFMG fait aussi appel à la location moyenne durée pour des missions temporaires. IFMG prévoit ainsi plus de 200 contrats en LMD en 2018.

Devenue la règle dans les grandes entreprises et dans toujours plus de PME et de TPE, la LLD continue à élargir son périmètre d’intervention pour coller avec davantage de précision à l’utilisation des véhicules par les entreprises.

Parallèlement à cette montée en puissance de la LLD, le marché du travail a évolué. Le recours à des contrats courts, à l’intérim, à l’apprentissage, aux stages et aux emplois aidés, n’a cessé de croître depuis trente ans. Selon l’Insee, en 2017, les CDD ont représenté 10,8 % des emplois en France quand l’intérim a atteint 3 % et l’apprentissage 1,6 %, soit 15,4 % au total. En 2007, ce chiffre s’élevait à 12 %...