Logiciel et télématique : deux facettes d’une même gestion

Pour mieux gérer leurs véhicules, les entreprises travaillent à s’outiller. Logiciels spécifiques de gestion de parc, outils de télématique embarquée, les choix différent selon les organisations. Mais l’objectif reste identique : réduire les coûts liés à la flotte, avec souvent des répercussions, au-delà de la gestion du parc, sur la bonne marche de l’entreprise.

- Magazine N°249
923
Chez Kbane, spécialiste de la rénovation énergétique de l’habitat, les boîtiers ont d’abord été installés pour suivre les 86 VUL du parc de 150 véhicules, avec l’objectif de déterminer précisément le temps passé sur le chantier.
Chez Kbane, spécialiste de la rénovation énergétique de l’habitat, les boîtiers ont d’abord été installés pour suivre les 86 VUL du parc de 150 véhicules, avec l’objectif de déterminer précisément le temps passé sur le chantier.

Augmentation des tarifs des carburants, bouleversement de la fiscalité, remise en cause des normes environnementales des véhicules, etc. : plus que jamais, pour éviter les dérives financières liées à l’exploitation des flottes, les entreprises se doivent de surveiller de près et d’optimiser les coûts générés par l’usage quotidien de leurs véhicules.

Pour les y aider, les prestataires sont aujourd’hui nombreux à leur proposer des outils ad hoc : aux côtés des traditionnels logiciels de gestion de flotte, les fournisseurs de télématique embarquée cherchent ainsi à s’imposer. Et leurs ambitions sont grandes.

La télématique veut s’imposer

Le récent...