Logivolt Territoires veut recharger les copropriétés

La Banque des Territoires a créé Logivolt Territoires, une filiale destinée à accompagner les copropriétés dans l’installation de bornes de recharge, avec une prise en charge des coûts d’installation qu’elle reporte ensuite uniquement aux utilisateurs.
1368
Logivolt Territoires

La Banque des Territoires, une direction de la Caisse des dépôts, vient de lancer Logivolt Territoires. Objectif de cette structure : simplifier l’installation des bornes de recharge au sein des copropriétés. Celle-ci propose ainsi de financer l’intégralité des coûts d’installation des bornes dans les copropriétés et d’en répercuter ensuite le coût uniquement aux utilisateurs via le paiement d’un droit de connexion.

Une prise en charge complète

Ainsi, Logivolt Territoires « noue des partenariats avec des opérateurs intervenant sur l’ensemble du territoire ». Il valide aussi l’éligibilité des devis (coût de l’installation électrique collective plus coût d’installation des bornes de recharge individuelles) proposés aux copropriétés privées. Ce prestataire finance ensuite la pose de l’installation électrique collective. Et il est « payé pour la quote-part correspondant lorsqu’un propriétaire se raccorde à la borne », détaille ce prestataire. Qui précise être « propriétaire de l’infrastructure jusqu’au raccordement de 20 % des places de parking. Au bout de trois ans, la copropriété peut racheter l’infrastructure. »

Logivolt Territoires fait payer les utilisateurs

Cette offre « permet de donc contourner les difficultés de financement en évitant aux copropriétés privées d’investir elles-mêmes et de répercuter le coût d’investissement sur l’ensemble des copropriétaires », avance cet organisme. Pour l’installation des bornes, Logivolt Territoires oriente alors les copropriétés vers une dizaine de partenaires : Bornes solutions, Electromob, Waat, etc.

Logivolt Territoires veut déployer 125 000 points de recharge dans 16 000 copropriétés privées sur l’ensemble du territoire d’ici 2024. Un objectif financé à hauteur de 150 millions d’euros par la Banque des Territoires. Une offre de recharge privée qui vient compléter l’offre de recharge publique actuellement disponible.