L’Opel Corsa commercialisée dès le 4 juillet

L’Opel Corsa, sixième du nom, sera en vente le 4 juillet prochain, en version électrique comme en thermique.

841
Opel Corsa

Opel a fait un peu durer le suspense avec sa nouvelle Corsa. La citadine polyvalente (4,06 m de long) a d’abord été révélée il y a quelques semaines en version 100 % électrique Corsa-e (voir notre brève), sur la même base que sa sœur jumelle, la Peugeot e-208 (voir notre brève). C’est donc au tour des versions thermiques de la Corsa d’enrichir le catalogue Opel avec la même palette de puissances en essence comme en diesel.

Sous le capot de l’Opel Corsa

À commencer par le 1.2 l 3-cylindres de 75 ch essence à 93 g seulement en NEDC corrélé, mais qui passera de 119 à 136 g en WLTP au 1er janvier 2020. Sa version 100 ch est à peine plus gourmande à 96 g en NEDC corrélé (de 121 à 137 g en WLTP) et même en 130 ch à 103 g (127 à 144 g en WLTP). Le 130 ch est obligatoirement accouplé à la boîte auto 8 rapports qui reste optionnelle pour le 100 ch ; le 75 ch est de série en boîte manuelle 5 rapports. En diesel, c’est bien entendu le récent 1.5 l BlueHDi du Groupe PSA qui officie en 100 ch à 85 g en NEDC corrélé (104 à 122 g en WLTP).

Les prix seront donc dévoilés le 4 juillet prochain pour des premières livraisons planifiées en novembre prochain pour ces Corsa thermiques et début 2020 pour la Corsa-e.