L’Opel Insignia Grand Sport affûte ses armes

Si la future grande berline d’Opel cache encore ses lignes, elle promet déjà un dynamisme et un plaisir de conduite en hausse.

798
L’Opel Insignia Grand Sport affûte ses armes

Opel donne plus d’informations sur son futur haut de gamme, mais ne livre toujours pas la moindre photo. Il faudra donc encore patienter pour découvrir le design de l’Insignia Grand Sport, qui entretient toujours le suspense dans sa tenue de camouflage.

D’après les tests sur circuits réalisés par la marque, cette Insignia Grand Sport devrait offrir un comportement routier et une vivacité de conduite en net progrès. Elle a en effet perdu jusqu’à 175 kg par rapport au modèle précédent. Et voit sa physionomie évoluer avec une hauteur en baisse de 29 mm, des voies élargies de 11 mm, un empattement allongé de 92 mm et des porte-à-faux réduits. Résultat, l’Insignia Grand Sport gagne en stabilité à haute vitesse. Une bonne nouvelle pour les collaborateurs habitués des autoroutes allemandes où la vitesse est illimitée sur certains tronçons.

L’Insignia Grand Sport adopte également un nouveau châssis adaptatif FlexRide agissant sur l’amortissement, mais aussi sur la réponse de la direction et de l’accélérateur. On peut choisir entre un mode automatique ou manuel avec plusieurs possibilités : Standard, Sport et Tour. À cela s’ajoutent une position de conduite et une ergonomie entièrement repensées pour offrir de meilleures sensations au volant. Le conducteur est installé 3 cm plus bas que dans le modèle précédent et dispose d’une console centrale tournée vers lui, ce qui accentue l’impression de faire corps avec la voiture et donc le plaisir de conduite. En la matière, Opel cherche visiblement à s’aligner sur les standards des marques allemandes premium.

PARTAGER SUR