Le loueur Fraikin mise sur la transition énergétique

Pour faciliter la transition énergétique de ses clients, le groupe de location Fraikin verdit ses gammes de véhicules, tout en misant sur des outils comme la télématique.
1763
Fraikin transition énergétique
Fraikin possède un parc de 58 000 véhicules et propose 1 200 véhicules au GNV ou électriques.

Fraikin travaille sa transition énergétique. Une démarche qui passe par l’anticipation des demandes des clients. Des demandes générées par la création des ZFE-m et la loi d’orientation des mobilités. La LOM impose en effet un renouvellement partiel des flottes de plus de cent véhicules par des modèles à énergie alternative.

Plus de 1 200 véhicules verts

En février 2021, Fraikin a ainsi fourni sept véhicules réfrigérés au GNC à Fresh & Loc, filiale de Globe Express, qui travaille avec le loueur depuis plus de trente ans. « Il a été simple d’identifier les besoins de Fresh & Loc pour une solution verte », explique Olivier Peiffert, responsable de marché transport & logistique chez Fraikin. « Le travail en commun de nos bureaux d’étude nous a permis de proposer immédiatement à nos clients des solutions flexibles et propres qui répondent aux enjeux environnementaux », complète Arnaud Popescu, directeur de Fresh & Loc.

De son côté, Fraikin inclut déjà plus de 1 200 véhicules propres dans sa flotte : « Nous privilégions l’électricité pour les VUL et, depuis notre partenariat avec Iveco, le GNV pour les poids lourds, rappelle Ouafi Koubich, directeur stratégie & marketing groupe de Fraikin. Nous proposons aussi des camions roulant aux biocarburants. Nous progressons pour atteindre 3 à 4 % de véhicules à énergies alternatives dans notre flotte fin 2023. »

Fraikin utilise l’application de WeNow pour challenger ses conducteurs sur leur réduction du CO2.

La télématique pour réduire les émissions

Ouafi Koubich, directeur stratégie et marketing de Fraikin

Le loueur a aussi lancé son label Fraikin Energy Solutions, qui inclut toutes les actions capables de réduire les émissions CO2 de ses clients. « Nous poussons la télématique de notre service MySmartFleet qui permet de réduire la consommation de carburant, commente Ouafi Koubich. Associée à la WeNowBox de la société WeNow que nous connectons sur les véhicules, elle informe le client sur les kilomètres parcourus, la consommation de carburant et les émissions de CO2. WeNow apporte aux conducteurs du coaching et un système de challenges pour réduire de 18 % la consommation des nouveaux conducteurs et de 5 % celle des conducteurs préalablement formés. Elle compense aussi l’absence de réduction des émissions par des certificats. »

Optimisation de tournées et location par smartphone

Fraikin propose aussi à ses clients deux nouvelles solutions pilotables depuis le nouvel espace client MyFraikin s’ils ont souscrit à l’offre Full Service. La solution MyRoute by Fraikin associe ainsi une application conductrice et une équipe dédiée afin de planifier, organiser et optimiser les tournées du client en LLD. Pour les locations en courte durée, Mye-Rent entrera en service au second trimestre 2022. Elle permettra une location, un paiement et un accès au véhicule par smartphone, ce qui évitera au client de se déplacer. Le véhicule reste sécurisé à distance par le gestionnaire de parc qui gère l’anti-démarrage, l’ouverture et la fermeture des postes, ainsi que les données techniques du véhicule.

Fraikin : achats globaux mais offres dédiées

Fraikin déploie sur l’Europe une flotte locative de 58 000 véhicules moteurs et non moteurs, du VUL à l’ensemble 44 t. Parmi ces véhicules, 35 % interviennent dans le transport de fret, les autres 65 % pour des prestations du BTP ou de l’entretien. La direction des achats définit les axes d’achat pour le groupe et acquiert les véhicules par lots pour réduire les coûts. Son bureau d’études configure les véhicules selon les besoins du marché et les attentes du client, jusqu’à 250 configurations possibles. Il calcule leur prix et leur TCO qu’il indique aux agences puis, après acceptation du client, passe la commande.

Les véhicules connaîtront alors trois vies. Achetés pour être loués en longue durée, ils serviront six ans pour les VUL, cinq ans pour les PL moteurs et six ans pour les semi-remorques. Ils basculeront ensuite dans le parc de LCD pour des urgences, des remplacements de véhicules ou dans l’attente de véhicules neufs. Les VUL seront ainsi réutilisés pendant deux ans, les camions pendant trois à quatre ans et cinq à six ans pour les semi-remorques. Ensuite, ils seront revendus sur le marché européen de l’occasion par une équipe commerciale dédiée, à raison de 7 000 véhicules par an, dont 5 000 en France.

Sur les recommandations de l’entité Fraikin Business Solutions, qui se consacre au conseil pour optimiser les dépenses d’exploitation (Opex) et dépenses d’investissement (Capex) des clients, la direction flotte centrale installe les process et les outils, définit les priorités d’utilisation des véhicules et en contrôle les taux d’utilisation et de sortie d’ateliers. Mais chacune des cent agences françaises garde la gestion de ses clients pour adapter les règles du groupe à leurs priorités locales.

PARTAGER SUR