Flottes automobiles : les loueurs et fleeteurs s’organisent face au covid-19

Pendant la période de confinement due au covid-19, loueurs et fleeteurs cherchent à assurer la continuité de service tout en protégeant leurs salariés et leurs clients.

2368
Covid-19 info

Au deuxième jour de confinement pour lutter contre l’épidémie de covid-19, plusieurs loueurs et fleeteurs ont d’ores et déjà communiqué sur les mesures prises pour l’organisation de leurs activités et les conséquences pour leurs clients.

« Pour assurer la mobilité de vos conducteurs lorsqu’elle est requise et autorisée, notre service d’assistance est pleinement opérationnel et joignable par téléphone ou par e-mail, avec pour objectif de trouver les solutions de mobilité adaptées à l’urgence de chaque situation », indique ainsi LeasePlan sur son site web. Son service assistance reste aussi disponible en cas d’accident ou d’immobilisation des véhicules. Mais « à ce jour, les réseaux après-vente des constructeurs ou des enseignes spécialisées privilégient bien évidemment les services prioritaires à la santé et à la sécurité de nos concitoyens », précise LeasePlan.

Le loueur a en revanche décidé de « reporter jusqu’à nouvel ordre toutes les restitutions et toutes les livraisons de véhicule » prévues chez ses partenaires ou à domicile. « En effet, ces services ne sont pas autorisés à poursuivre leur activité en cette période de confinement », explique-t-il. Pour limiter l’impact de ces décisions sur l’activité de ses clients, le loueur mettra en place des modifications ou des prolongations de contrats. De plus, les prises de rendez-vous entretien et réparation par ses équipes sont suspendues.

Chez ALD Automotive et Parcours, tous les services restent opérationnels. Les équipes sont joignables par téléphone, e-mail et via les applications My ALD Driver et My ALD Manager ou bien MyParcours et E-tinéraire, de manière à « assurer les prises en charge nécessaires pour l’assistance et le maintien de la mobilité de vos collaborateurs dans le respect des contraintes actuelles sur le territoire français », indique sur son site le loueur. Cependant, « les activités de convoyage, livraison et restitution de véhicules sont également très perturbées au sein de nos réseaux partenaires », précise-t-il.

Du côté d’Arval, le télétravail est de mise pour la majorité des équipes et le loueur déclare sur son fil twitter avoir engagé des actions pour accompagner ses clients, sans donner plus de précisions. « Nos équipes restent disponibles par téléphone ou par e-mail pour répondre à vos questions », indique-t-il.

BPCE Lease déclare aussi être mobilisé pour « garantir l’accès à ses services et prendre en charge les demandes de ses clients dans des délais raisonnables » sur son site.

Enfin, OverLease et Diac Location indiquent sur leurs sites ne pas être en mesure de répondre aux appels téléphoniques de leurs clients pour une durée indéterminée et les invitent à se reporter à leur espace client ou à envoyer un e-mail. « Pour tous les clients bénéficiant d’une prestation d’assistance sur leur(s) contrat(s), notre partenaire met tout en œuvre pour assurer la continuité de la prestation, indiquent-ils. Néanmoins le principe de précaution restant à appliquer, notre partenaire ne pourra pas honorer la prestation lorsque le client à dépanner présente des symptômes à risque. »

PARTAGER SUR