L’américain TTSI reçoit les premiers Nikola TRE électriques

Pour éviter les taxations sur ses émissions polluantes, le californien Total Transportation Services (TTSI) teste ses deux premiers Nikola TRE électriques depuis décembre dernier.
869
TTSI Nikola TRE
Les deux Nikola TRE BEV de TTSI circuleront dans un rayon de 30 km autour des ports.

Total Transportation Services (TTSI) mise sur ses Nikola TRE BEV. Ce transporteur routier de conteneurs maritimes effectue, avec ses 175 poids lourds, 13 000 à 14 000 pré- et post-acheminements mensuels depuis les ports de Los Angeles et de Long Beach en Californie et dans les États proches.

10 à 20 dollars de taxe par conteneur

TTSI est donc touché par le Plan Clean Air Action lancé par le gouvernement californien et le Bureau californien de la qualité de l’Air (CARB) pour réduire la pollution liée à ce type de transport. Ce plan autorise ainsi les ports de Los Angeles et de Long Beach à taxer de 10 dollars chaque conteneur équivalent 20 pieds chargé sur un camion thermique à partir d’avril 2022. En contrepartie, la Californie aidera financièrement ses transporteurs à acquérir des camions propres. Souhaitant éviter de payer jusqu’à 140 000 dollars de taxe par mois, TTSI a donc réceptionné sur le port de Los Angeles ses deux premiers Nikola TRE électriques à batteries (BEV) en provenance de l’usine Iveco d’Ulm, en Allemagne. Il les testera pour des transports de conteneurs dans un rayon de 30 km.

En taxant les milliers de camions polluants, les ports de Los Angeles et Long Beach (photo) comptent récupérer 45 millions de dollars par an.

TTSI : 2 Nikola TRE BEV pour les livraisons locales

Conçu à partir d’un châssis et d’une cabine d’Iveco S-Way, le Nikola TRE BEV est animé par un moteur BEV de 480 kW (645 ch) et un essieu électrique conçus par FPT, motoriste du groupe CNH. Son pack de batteries de 753 kWh lui donne une autonomie de 563 km parcourus à une vitesse maximale de 120 km/h et 58 km/h en côte de 6 % avec un PTRA de 37 t. Ce véhicule se recharge à 80 % en deux heures sur une prise de 240 kW. Le logiciel de gestion du véhicule et son infotainment sont, eux, de facture Nikola.

Si ces Nikola TRE confirment leur potentiel économique, TTSI en acquerra 27 exemplaires de plus courant 2022. Président de TTSI, Vic La Rosa est confiant : « La réception des deux Nikola TRE représente une étape majeure dans notre quête pour atteindre une flotte à zéro émission, a-t-il déclaré. C’est pourquoi TTSI attache une grande importance à son partenariat avec Nikola. La production, les performances et la maintenance seront la clé de notre succès futur. »

TTSI teste deux tracteurs à hydrogène Toyota-Paccar depuis novembre 2021.

2 Toyota-Paccar à hydrogène en test

TTSI teste aussi depuis novembre deux tracteurs Toyota-Paccar C8 HD à pile à combustible à hydrogène pour transporter les conteneurs au-delà de la région portuaire. Et le transporteur essaiera dès que possible deux Nikola TRE à pile à combustible Bosch pour en acquérir 70 exemplaires en 2023 si leur autonomie de 800 km se confirme. « Les conducteurs adorent ces camions qui disposent du confort le plus récent dans une cabine à la pointe de la technologie, justifie Vic La Rosa. Ces véhicules sont très silencieux, faciles à alimenter et n’ont pas d’émissions de diesel nauséabondes », conclut-il.

TTSI essaiera les Nikola TRE FCEV à hydrogène pour en commander 70 exemplaires en 2023.
PARTAGER SUR