Ludivine Nzuzi, Accor : « La responsabilité des conducteurs est engagée »

Pour optimiser les frais de restitution des 200 véhicules de son siège, l’hôtelier Accor responsabilise les conducteurs et les pousse à réparer les dommages au plus vite.

- Magazine N°251
396
Restitution

Ludivine Nzuzi est gestionnaire de la flotte Accor.

« Les frais de restitution ne sont pas très élevés chez nous parce que les collaborateurs effectuent le plus souvent les réparations au fur et à mesure des dommages. Nous leur rappelons qu’ils sont maîtres de leur véhicule : s’ils ne l’entretiennent pas correctement alors qu’ils disposent de tous les éléments nécessaires, leur responsabilité est engagée. Après un sinistre, s’il y a des dégâts sur la carrosserie, les utilisateurs ont cinq jours pour contacter le garage afin d’effectuer la remise en état. Nous avons choisi d’imposer ce délai car nous savons d’expérience que le véhicule n’est...