L’Ugap complète son catalogue de véhicules électriques

La centrale d’achat public commandera 2 600 véhicules électriques auprès de Mia Electric et Renault.

423

Une commande sur trois ans, qui étend l’offre issue du groupement de commandes passées dans le cadre de l’appel d’offres Bailly ; elle correspond à un troisième lot non pourvu en 2011, « les candidats n’ayant pas pu fournir de solutions suffisamment économiques », souligne l’Ugap dans un communiqué. Dans la catégorie des voitures électriques quatre places de type économique, 500 Mia Electric devraient être commandées, tandis que l’Ugap table sur la vente de 2 000 unités de la Renault Zoé pour le lot des voitures électriques quatre places de type polyvalent, et d’une centaine de Fluence de Renault, pour le lot des berlines compactes électriques. Ces trois modèles viennent compléter et élargir l’éventail de l’électrique dans le catalogue de l’Ugap, avec des véhicules légers mais aussi des engins partiellement ou totalement électriques. Une offre étoffée, en adéquation avec le plan automobile présenté l’été dernier par le ministère du redressement productif. Ainsi, l’une des mesures prévoit, pour les services de l’État, une obligation d’introduire 25 % de véhicules électriques ou hybrides dans leur parc lors des prochains renouvellements.

Afin d’encourager la mobilité durable, l’Ugap poursuit parallèlement son tour de France des véhicules électriques, incluant expositions et essais de modèles, suivis de tables rondes et de débats sur les enjeux de la mobilité durable.

PARTAGER SUR