Lyon : un passage au vert prudent

Lyon : un passage au vert prudent

À Lyon, l’amélioration des performances environnementales de la flotte passe par une réduction de sa taille, avec notamment le recours accru à un pool de véhicules. Un pool qui comprendra aussi les modèles électriques qui rejoignent les 418 VP et 193 VUL du parc automobile. Et dans tous les cas, la ville joue la prudence et la baisse des coûts.

- Magazine N°188
467
Lyon : un passage au vert prudent

Une des premières villes françaises à déployer un réseau de vélos en libre-service, la seconde à mettre en service des Auto’lib du groupe Bolloré et la seule à avoir testé un minibus électrique sans chauffeur dans ses rues piétonnes… Pour trouver des alternatives moins polluantes aux parcours en ville, la liste des initiatives de la mairie de Lyon pourrait encore être allongée. Et ces actions ne concernent pas seulement les administrés : la ville veille également à limiter l’empreinte écologique des trajets de ses agents.

Des véhicules GPL appelés à disparaître

Dès 2004, Lyon a lancé une politique volontaire d’intégration de véhicules...

Lyon : un passage au vert prudent

PARTAGER SUR