Lyreco : une baisse de 11 % des émissions de CO2 en deux ans

Véhicules GNV, formation à l’éco-conduite, transport fluvial : Lyreco réduit ses émissions de CO2 tout en s’adaptant à l’évolution des réglements qui encadrent les livraisons urbaines.
1195
Lyreco émissions CO2
Le bateau entrepôt à propulsion électrique utilisé par Lyreco. © Lyreco

Spécialiste de la distribution de produits et services pour les bureaux, Lyreco annonce une baisse de 11 % des émissions de sa flotte depuis deux ans. Pour y parvenir, ses actions se sont en grande partie concentrées sur le fret logistique, responsable de 47 % du total de ses émissions de CO2. Plusieurs leviers ont été actionnés pour y parvenir.

« Nous avons démarré ces chantiers pour répondre à nos objectifs de développement durable, mais aussi pour nous préparer aux normes de plus en plus drastiques en matière de livraison urbaine », précise Daniel Dendievel, directeur logistique de Lyreco France.

Une flotte de VU électriques en 2025

Du côté de sa flotte, l’entreprise a multiplié les motorisations au GNV depuis 2016. Aujourd’hui, une cinquantaine de ses véhicules, poids lourds et utilitaires légers, roulent au GNV. Pour assurer l’approvisionnement en carburant, l’entreprise a créé une station proche de son centre de distribution de Saône-et-Loire avec le concours de deux autres transporteurs : Rave et TC Transports.

Toujours dans le but de baisser ses émissions CO2, Lyreco a aussi misé sur les véhicules électriques. « D’ici 2025, l’objectif est de constituer un parc de plus de 60 véhicules utilitaires capables de couvrir les zones urbaines et notamment les ZFE-m aux quatre coins de la France », indique l’entreprise.

Transport fluvial électrique…

Pour ses livraisons parisiennes, Lyreco a développé dès 2019 le transport fluvial, via un bateau entrepôt à propulsion électrique. Ce dispositif destiné aux livraisons du dernier kilomètre s’articule avec une flotte de vélos cargos qui distribuent dix arrondissements.

Ce dispositif a été mis en place en partenariat avec Fludis, une start-up spécialisée dans ce mode de transport. Lyreco a également misé sur l’usage des vélos cargos depuis un an dans seize villes françaises dont Lyon, Montpellier, Marseille, Grenoble et La Rochelle.

… et éco-conduite, pour réduire les émissions CO2 de Lyreco

La réflexion sur les moyens de transport s’est accompagnée d’une rationalisation des déplacements. L’entreprise s’est ainsi équipée d’outils pour mieux organiser les tournées. Elle a également lancé une offre de dispositifs d’économie circulaire pour ses clients. Il s’agit de containers de reprise des papiers, des masques ou des consommables informatiques, qui évitent les trajets à vide. Pour réduire les consommations, l’entreprise a aussi fait le choix de la formation continue à l’éco-conduite pour ses 450 chauffeurs.