Mairie de Paris : l’électrique, véhicule de base

Alors que les motorisations thermiques, essence puis diesel, seront interdites dans les années à venir à Paris, la mairie travaille à électrifier sa propre flotte de 2 565 véhicules, à 15 % électrique à l’heure actuelle. Avec un objectif : faire de l’électrique « le véhicule de base » pour la ville. Sans oublier non plus les difficultés liées à la recharge.

- Magazine N°240
1477
Mairie de Paris
Forte de 2 565 véhicules, la flotte de la ville de Paris roule à l’électrique à 15 %. L’objectif voté par le conseil de Paris est d’atteindre les 90 % d’électrique en 2021, soit environ 1 500 véhicules électriques.

« Nous avons commencé à nous intéresser à l’électrique il y a plus de trente ans avec les anciennes générations. En 2011, nous avons reçu les premières Zoé, rappelle Hervé Foucard, chef des transports automobiles municipaux de la ville de Paris. Notre objectif, pour les catégories berline et citadine et petits VU, est d’atteindre 90 % d’électrique en 2021, soit environ 1 500 véhicules. »

Ce qui se traduit par une car policy stricte : « Cet objectif des 90 % a été voté par le conseil de Paris. Donc le véhicule de base, c’est l’électrique. Seuls les véhicules qui ont des missions de sécurité et de police, et doivent donc être opérationnels...

PARTAGER SUR