Mairie de Paris : une démarche d’optimisation des trajets

Réflexion sur l’usage des 2 815 véhicules en parc, diminution de leur nombre, mise en place de l’auto-partage interne, recours accru à l’électrique et à l’hybride : au sein de la mairie de Paris, la gestion de la flotte automobile s’insère dans le plan de déplacements de l’administration parisienne (PDAP) qui vise à optimiser les trajets des 50 000 agents.

- Magazine N°176
705
Mairie de Paris : une démarche d’optimisation des trajets

« Nous suivons la volonté du maire de Paris en accompagnant la ville et ses services dans une modération de l’usage de l’automobile. Avec, à la clé, une meilleure qualité de vie pour les agents municipaux, une réduction de la circulation, de la pollution mais aussi des coûts », résument François Prochasson et Didier Vardon. Le premier occupe la fonction de chef de la section politique générale pour la direction de la voirie et des déplacements de la mairie, le second est ingénieur général, chef du service technique des transports automobiles municipaux à la direction de l’immobilier, de la logistique et des transports.

Une politique...

PARTAGER SUR