Malakoff : le vert en partage

Pour son parc automobile de 74 véhicules légers, Malakoff (Hauts-de-Seine) mise à la fois sur l’auto-partage et les modèles verts – électriques ou GNV. Une démarche qui tient avant tout compte de l’usage des véhicules selon leur motorisation, mais qui offre également l’avantage majeur de ne pas générer de surcoût pour les finances de la ville.

- Magazine N°204
558
Malakoff  : le vert en partage

À la tête d’une flotte de 74 véhicules légers de service, dont 40 VUL et 30 VP, Eddy Bailly poursuit une démarche de rationalisation au sein de la ville de Malakoff. « Nous ambitionnons une réduction d’environ 6 % de notre parc de VL, soit trois véhicules supprimés en 2015 », anticipe le responsable. Un objectif qui sera très assurément atteint : si la ville prévoit de se doter de trois véhicules supplémentaires pour ses différents services, sept unités devraient sortir du parc parallèlement.

« Outre la suppression de certaines missions qui conduit logiquement à un recul du volume du parc, nous essayons toujours d’analyser les pistes d’optimisation...