MAN TGE : le VUL enfin dévoilé

Le spécialiste du véhicule industriel présentera à l’IAA de Hanovre son premier VUL. Nommé TGE, il reprend à son compte l’architecture du Volkswagen Crafter.

5518
MAN TGE : le VUL enfin dévoilé

Annoncée il y a près d’un an par MAN, l’arrivée du constructeur de véhicules industriels sur le marché des utilitaires s’est concrétisée en cette août. En effet, la marque, membre de la galaxie Volkswagen, a dévoilé les premiers éléments de son futur VUL, le TGE. Pour rappel, ce modèle, commercialisé sous la marque MAN, a été développé par Volkswagen Véhicules Utilitaires sur la base du Crafter.

Ce TGE sera proposé en deux empattements, trois hauteurs et trois longueurs. Dans le détail, les longueurs des fourgons sont de 5,9, 6,8 et enfin 7,3 m pour un TGE à grand porte-à-faux. Les hauteurs possibles des véhicules sont de 2,3, 2,5 et 2,8 m. Et MAN de préciser : « Avec la combinaison adéquate, il est possible d’obtenir un volume de chargement maximum de 18,3 m3 ». Outre cette capacité de chargement importante, l’utilitaire offrira des possibilités de poids total « allant de 3,0 à 5,5 t ».

Une large gamme de moteurs

Sous le capot, le TGE accueillera la dernière génération de moteurs diesels du groupe Volkswagen, déployée il y a un an sur le Transporter. Au programme donc, un bloc 4-cylindres de 1 968 cm3 qui peut développer les puissances suivantes : 75 kW/102 ch, 90 kW/122 ch, 103 kW/140 ch et 130 kW/177 ch. Et MAN de compléter : « Selon le poids total autorisé, les véhicules sont disponibles en traction, propulsion ou transmission intégrale avec une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports ou une boîte de vitesses automatique à 8 rapports ».

Autre argument de poids pour le TGE, la dotation sécuritaire. En effet, le VUL embarquera, de série, l’assistance au freinage d’urgence. Une technologie que Ford vient aussi d’implanter sur ses utilitaires. Une assistance au recul sera également proposée ainsi qu’une assistance de manœuvre avec remorque. À noter enfin la présence d’un régulateur de vitesse contrôlant également les distances.

Services et connectivité au rendez-vous

Outre la technicité du TGE, MAN entend bien s’appuyer sur son service de maintenance et de réparation. Ainsi, les acheteurs pourront bénéficier de la prise en charge sans rendez-vous mais aussi et surtout « d’une offre de contrats d’entretien et de réparation flexible ». Enfin, le constructeur déploiera une « nouvelle solution de gestion de parc de véhicules, unique dans le secteur des utilitaires », qui « recueillera les données pertinentes et les mettra à disposition des clients, via des services digitaux ».

Ce MAN TGE sera disponible en France, à l’automne 2017.

PARTAGER SUR