Le marché des véhicules d’entreprise en progression en octobre

Selon l’OVE, les immatriculations de VP et VUL en entreprise ont augmenté de 13,5 % en octobre dernier, et de 2 % de janvier à octobre 2017 par rapport à 2016.

1248
Marché des véhicules d'entreprise

Avec 74 900 immatriculations, le marché des véhicules d’entreprise a connu en octobre sa plus forte progression de l’année par rapport à octobre 2016 : les immatriculations de VP se sont ainsi accrues de 12 % à 43 386 unités, et celles des VUL de 15,7 % à 31 514 unités, d’après les chiffres de l’Observatoire du véhicule d’entreprise.

Depuis le début de l’année, le marché des véhicules d’entreprise a gagné 2 % au total par rapport à 2016. Ce sont les VU qui ont tiré le marché avec une hausse de leurs immatriculations de 5,2 %, à 273 160 unités, tandis que le marché du VP a légèrement reculé de 0,1 % à 378 140 unités.

Les motorisations alternatives progressent

La croissance enregistrée en octobre a bénéficié à toutes les motorisations. Sur les segments VP et VU, la progression des modèles diesel, avec 63 208 unités soit + 11,4 % par rapport à octobre 2016, est restée la moins forte : elle se situe derrière l’essence, soit 8 595 unités et + 20,2 %, l’électrique avec 1 304 unités et + 31,6 %, et l’hybride avec 1 704 unités et + 21,2 %.

La diffusion des motorisations électriques est restée notable sur le segment des VP : 603 nouvelles immatriculations ont été enregistrées, soit 48,2 % de hausse. Sur le marché des VUL, c’est l’essence qui a affiché les meilleurs résultats à + 103 % et 807 unités, sur un périmètre il est vrai très restreint.

Sur les segments VP et VUL, depuis le début de l’année, les motorisations essence ont affiché une croissance de 7 % à 73 109 unités, les électriques ont pour leur part progressé de 23,3 % à 9 429 unités, tandis que les hybrides gagnaient 19,2 % à 14 302 unités. Le diesel est demeuré stable et a représente 84,9 % des immatriculations de VP et VUL sur dix mois.

Les chiffres de septembre 2017

PARTAGER SUR