Marché européen : reprise des immatriculations en août

Après un coup d’arrêt en juillet, les ventes de véhicules neufs ont augmenté de 10 % en août à 819 126 unités. Sur les huit premiers mois de 2016, le marché a progressé de 8,1 %.

627
Marché européen : reprise des immatriculations en août

Le coup de barre du marché européen en juillet n’aura donc été que temporaire. En effet, après une baisse des immatriculations d’un peu plus de 1 % sur cette période, l’ACEA a annoncé que les ventes de véhicules neufs étaient reparties à la hausse en août avec 819 126 véhicules mis à la route, soit + 10 % par rapport à la même période en 2015.

Dans le détail, le marché a pu s’appuyer sur des progressions à deux chiffres en Italie (+ 20,1 %) et en Espagne (+ 14,5 %) mais aussi sur une nette croissance en Allemagne (+ 8,3 %) et en France (+ 6,7 %). Le Royaume-Uni a, pour sa part, connu un mois d’août plus calme, avec une augmentation de « seulement » 3,3 % de ses immatriculations.

Volkswagen retrouve des couleurs, Renault cartonne

Du côté des constructeurs, le groupe Volkswagen, en difficulté depuis le début d’année, s’est offert un peu de répit en août avec des ventes en hausse de 6,9 % à 212 004 unités. La marque étendard Volkswagen a renoué avec la croissance grâce à une progression de ses mises à la route de 5,4 % (101 618 unités), tout comme Audi (+ 7,2 %), Seat (+ 19 %) ou encore Skoda (+ 3,9 %).

En pleine forme depuis plusieurs mois sur le marché européen, Renault a profité du mois d’août pour s’assurer la place de deuxième constructeur continental. En effet, le groupe dirigé par Carlos Ghosn a vu ses immatriculations augmenter de 14,4 % à 78 075 unités, grâce notamment à une excellente performance de Dacia (+ 36,7 % à 27 105 unités) tandis que la marque au losange a progressé de 5,3 % à 50 970 unités.

FCA continue sur sa lancée, PSA au ralenti

L’autre groupe français PSA a lui connu un mois d’août en pente douce avec des ventes en hausse de seulement 3 % à 74 635 unités. Si Peugeot a fait mieux que limiter la casse avec 43 736 immatriculations (+ 6,5 %), Citroën (- 0,3 %) mais surtout DS (- 14,8 %) ont régressé sur le marché.

Tout l’inverse du groupe FCA qui a profité de cette période pour accentuer sa progression avec 46 757 VN mis à la route (+ 20,6 %), porté par Fiat (+ 21,5 %) et Jeep (+ 31,2 %). Les marques premium allemandes ont également affiché des résultats solides, à l’image de BMW (+ 6,7 %) mais aussi et surtout Daimler (+ 18 %).

Le marché frôle les 10 millions d’immatriculations

À l’issue des huit premiers mois de 2016, les ventes de véhicules neufs en Europe ont progressé de 8,1 % à 9,8 millions d’unités. Le marché a notamment pu compter sur les fortes poussées de l’Italie (+ 17,4 %) et de l’Espagne (+ 11,3 %), mais aussi sur celles de la France (+ 6,1 %) et de l’Allemagne (+ 5,7 %), et dans une moindre mesure du Royaume-Uni (+ 2,8 %).