• Mots clés connexes
  • ACEA

Marché européen : un début d’année en trombe

Après une année 2015 pleine de promesse, les ventes de véhicules neufs en Europe poursuivent sur leur lancée en janvier 2016. D’après les statistiques de l’ACEA, le marché a gagné 6,2 % et atteint 1,06 million d’unités. 

573
Marché européen : un début d’année en trombe

De nouveau considérée comme une terre de conquête pour les constructeurs après une année 2015 en très forte hausse, l’Europe semble poursuivre sur sa lancée en ce début 2016. Ainsi, d’après l’ACEA, les ventes de véhicules neufs ont progressé de 6,2 % en janvier avec 1,06 million d’immatriculations. Pour l’entité regroupant les constructeurs présents sur le Vieux Continent, ces chiffres « sont encourageants pour un avenir proche et confirment la tendance à la hausse ».

Dans le détail, ce sont l’Italie (+ 17,4 %) et l’Espagne (+ 12,1 %) qui ont enregistré les plus fortes progressions parmi les grands marchés en janvier. La France (+ 3,9 %), l’Allemagne (+ 3,3 %) et le Royaume-Uni (+ 2,9 %) ont aussi connu une augmentation de leurs immatriculations, « mais à des niveaux plus modestes », détaille l’ACEA.

Volkswagen dans le dur, Ford et Fiat au top

Du côté des constructeurs, Volkswagen semble marquer le pas. Ainsi, pour le premier mois de 2016, les ventes du groupe allemand n’ont progressé que de 0,8 % à 256 989 unités. La marque étendard VW a même vu ses mises à la route reculer de 3,8 % tout comme celle de Seat (- 9,2 %), tandis qu’Audi (+ 13,7 %) et Skoda (+ 5 %) ont limité la casse. Du côté des constructeurs français, PSA (+ 3,9 %) et Renault (+ 0,7 %) ont progressé moins vite que le marché avec respectivement 112 332 et 96 095 immatriculations.

Les grands gagnants de janvier ne sont autres que Ford et FCA Group. Les deux groupes ont affiché des hausses de leurs ventes de 11,4 % et 14,4 % à 75 710 et 71 732 unités. À noter enfin la forte progression d’Opel qui a vu ses mises à la route augmenter de 12,2 % à 70 649 ventes. 

PARTAGER SUR