Électrique : le marché des VP en hausse en février 2017

Le marché du véhicule électrique a affiché une hausse de 13 % en février 2017, porté par les immatriculations de VP et la sortie de la nouvelle Zoé.

1161
renault zoé

Selon les données fournies par AAA data et analysées par l’Avere, le marché a été porté par les ventes de véhicules particuliers qui ont conservé la part de marché de 1,4 % gagnée en janvier (voir notre brève). Le marché des VP a enregistré 2 271 immatriculations en février 2017, contre 1 899 en février 2016, soit une hausse de 19,6 %.

La nouvelle Renault Zoé en tête des ventes de citadines électriques

Le mois a notamment été marqué par la nouvelle Zoé, censée disposer d’une autonomie de 300 km en conditions réelles. Sans surprise, la citadine de Renault a représenté la majorité des ventes sur son segment (69 %) avec 1 565 immatriculations, soit une progression de 32 % par rapport à février 2016. Ont suivi loin derrière la Nissan Leaf, la BMW i3 et la Peugeot Ion.

Chute des immatriculations pour les VU et les hybrides rechargeables

Du côté des utilitaires électriques, les immatriculations ont affiché une baisse de 13,6 %, avec 393 unités contre 455 en février 2016. Le Kangoo Z.E. a dépassé de peu les 150 unités, tandis que les ventes de la Zoé, du Peugeot Partner et du Nissan e-NV200 sont restées confidentielles. La nouvelle égibilité des camionnettes à la prime à la conversion, entrée en vigueur au 1er janvier 2017, devrait toutefois produire ses effets au cours des prochains mois.

Les hybrides rechargeables ont également été en recul, avec 457 immatriculations en février 2017 contre 553 en février 2016, soit une chute de 17,3 %. Les acheteurs ont délaissé la Volkswagen Golf GTE (12 unités vendues) au profit des SUV, et en particulier du Mercedes GLC (113 unités vendues).

Evolution des immatriculations de VP électriques entre 2013 et février 2017
Source : AAA Data / Avere France
PARTAGER SUR