Le marché du véhicule électrique a progressé de 3,7 % en mai

Après un fort recul au mois d’avril à - 30 %, les ventes de véhicules électriques sont reparties à la hausse en mai avec 2 296 immatriculations selon les chiffres de l’Avere.

1003
Recharge véhicule électrique
©Gudella / 123RF Banque d'images

Le mois de mai a redonné des couleurs au marché des véhicules électriques. Sur le segment du véhicule de tourisme, les ventes ont progressé de 4,2 % à 1 906 immatriculations. La Zoé a porté ce marché, après une baisse de ses immatriculations en avril due notamment à des problèmes de livraison. Ses ventes ont ainsi augmenté de 30 % par rapport au mois de mai 2016, à 1 230 unités.

Du côté des utilitaires, la reprise s’est faite moins nette. Leurs ventes ont augmenté de 1,3 % à 390 immatriculations. Le Kangoo Z.E. est resté en tête des ventes avec 158 exemplaires commercialisés, en hausse de 37,4 %, devant le Nissan eNV200, à 50 unités, en hausse de 25 %.

Le segment des hybrides rechargeables a été lui particulièrement actif. À 881 immatriculations, ses ventes ont doublé par rapport à mai 2016. Le Mercedes GLC a conservé sa première place sur le podium avec 178 immatriculations, devant la Volkswagen Golf GTE à 105 immatriculations, soit + 2 %, et la nouvelle Toyota hybride est arrivée en troisième position avec 95 ventes en mai.

Depuis le début de l’année, 16 019 véhicules ont été commercialisés, en hausse de 7,3 % par rapport à la même période de l’année 2016.