Le marché de l’occasion post-covid

L’épidémie de covid-19 est arrivée dans un marché de l’occasion automobile déjà fragilisé.

- Magazine N°261
583
covid-19 flottes

C’est le constat fait par Yoann Taitz. Pour ce directeur des opérations d’Autovista, les différents changements règlementaires et fiscaux, dont le WLTP, se mêlent à des évolutions et contraintes surtout liées à l’environnement.

« Dans un premier temps, avec des stocks importants de véhicules récents, nous étions assez pessimistes. La crise du covid n’a fait que renforcer cet état de fait. Mais ensuite sont venues les mesures de soutien à la filière automobile. En particulier, les primes à la conversion pour les VN et les VO ont permis d’avoir un bon mois de juin, sans effondrement des valeurs résiduelles et avec une épuration des stocks. Mais...

PARTAGER SUR