Véhicules d’entreprise : + 4,32 % en janvier 2021

Le marché du véhicule d’entreprise commence plutôt bien l’année 2021, avec 63 100 véhicules particuliers et utilitaires légers immatriculés en janvier, soit une hausse de 4,32 % comparé à janvier 2020, selon les chiffres de l’Arval Mobility Observatory.
1086
véhicules entreprise janvier 2021
(c) welcomia / 123RF

« Alors que le marché automobile national affiche un repli de 3,2 % en janvier (161 225 VP + VUL), le véhicule d’entreprise démarre, lui, l’année dans le vert », se félicite l’Arval Mobility Observatory. 63 100 véhicules légers ont en effet été immatriculés en entreprise en janvier 2021, en progression de 4,32 % par rapport à janvier 2020 avec pourtant deux jours ouvrés de moins. Le marché a été porté par les ventes d’utilitaires légers en hausse de 9,35 % à 27 786 unités ; tandis que les ventes de véhicules particuliers sont restées stable à 35 314 unités (+ 0,68 %).

Du côté des motorisations, les immatriculations de véhicules diesel se sont repliées de 5,72 % en janvier 2021 comparé à janvier 2020, avec 40 617 VP et VUL mis à la route. Inversement, « l’essence a affiché son premier mois de croissance depuis douze mois, avec des immatriculations en hausse de 5,78 % (11 418 VP + VUL) », pointe l’observatoire. En parallèle, 8 358 VL hybrides ont été mis à la route en janvier – dont 4 646 hybrides non rechargeables (+ 56,27 %) et 3 712 hybrides rechargeables (+ 198,63 %).

Enfin, 2 395 véhicules électriques (+ 4,63 %) ont été vendus le mois dernier : le marché a été tiré par les VUL avec 1 050 unités immatriculées, soit + 107,10 % comparé à janvier 2020, « signe sans doute de l’accélération des lancements de nouveaux modèles par les constructeurs », estime l’Arval Mobility Observatory. En revanche, les ventes de VP électriques ont reculé de 25,52 % à seulement 1 345 unités.

Sur le premier mois de l’année, les parts de marché se sont ainsi réparties à 64,37 % pour le diesel, 18,10 % pour l’essence, 13,73% pour l’hybride (7,36 % en non rechargeable et 5,88 % en rechargeable) et 3,80 % pour l’électrique.

Pour rappel, le marché du véhicule d’entreprise a affiché une baisse de 16,51 % en 2020 comparé à 2019, dans le contexte de l’épidémie de covid-19. Après un repli de 7,42 % en janvier 2020 et une progression de 9,8 % en février, les immatriculations ont reculé suite au premier confinement de 63,49 % en mars, de 84,39 % en avril, de 40,39 % en mai, puis de 3,65 % en juin, de 3,90 % en juillet et de 6,27 % en août. Alors que le marché était finalement reparti à la hausse en septembre (+ 9,09 %), il a de nouveau affiché une baisse de 3,56 % en octobre puis de 4,76 % en novembre et de 1,48 % en décembre lors du deuxième confinement.