Marché VO : un mois de juillet dans le rouge

Selon les chiffres d’AutoScout24, le marché du VO a chuté de 10,9 % en juillet 2016, avec « seulement » 458 968 immatriculations.

774
Marché VO : un mois de juillet dans le rouge

Après un premier semestre record, le marché du VO a encaissé un vrai coup d’arrêt en juillet 2016. En effet, d’après les données d’AutoScout24, les ventes ont chuté de 10,9 % sur cette période avec « seulement » 458 968 transactions contre 514 877 en 2015. Pour le prestataire de petites annonces de VO, « le marché automobile semble être directement impacté par le climat d’instabilité et d’anxiété liés aux attentats qui ont frappé l’hexagone ».

Ce fort recul des immatriculations de VO a particulièrement impacté les constructeurs français. Ainsi, Peugeot (- 11,36 %), Citroën (- 12,13 %) et Renault (- 12,96 %) ont enregistré des ventes inférieures à la chute du marché tandis que DS (- 8,04 %) a limité tant bien que mal la casse.

De leur côté, Dacia (+ 25,96%), Hyundai (+ 19,91%) et Kia (+ 17,28%) ont surperformé en juillet avec respectivement 6 206, 3 840 et 3 310 immatriculations.

La décrue du diesel se confirme, les motorisations alternatives progressent

Du côté des motorisations, les ventes de diesel ont continué de se contracter « pour atteindre 67,81 % de part de marché contre 68,94 % en juillet 2015 », a détaillé AutoScout24. Résultat : les motorisations essence ont atteint sur cette période 30,64 % de parts de marché à 140 625 unités.

Cette tendance a aussi profité aux motorisations alternatives. « Les hybrides et les électriques sont en nette hausse avec respectivement + 20,56% et + 13,08% », a ainsi conclu le prestataire de petites annonces VO.