Marché du VUL : après le covid, les semi-conducteurs

Pour le marché du VUL, la forte reprise économique du début 2021 avait fait oublier la pandémie de covid-19, avec des chiffres proches des records de 2019. Mais la crise des semi-conducteurs a obligé les constructeurs à reporter, voire arrêter la production de nombreux modèles. Avec, à la clé, des délais de livraison qui ne cessent de s’allonger.
- Magazine N°273
7659
Mercedes Citan marché VUL
Mercedes Citan

Chez Citroën, le marché du VUL est considéré comme « dynamique » depuis le début 2021, avec des niveaux supérieurs à ceux de 2020 et proches de l’avant-covid. Un constat qui concerne aussi bien les petits parcs (moins de dix véhicules) que les très grosses flottes (grands comptes au-dessus de 1 000 véhicules). Pour Citroën, le marché est de fait tiré par les petites entreprises dont l’artisanat, avec la reprise de l’activité dans plusieurs secteurs comme la restauration et les métiers de bouche, la construction et la logistique pour la livraison à domicile. Le constructeur aux chevrons affiche ainsi une croissance sur les huit premiers mois...