• Mots clés connexes
  • VUL

Marché VUL : un premier semestre morose

Après une décennie de croissance régulière d’environ 5 % par an, le marché des utilitaires légers et des véhicules de société résiste mal à la crise économique. Le bilan des ventes en France au 1er semestre 2009 est catastrophique avec un recul des immatriculations de près de 24 %.

- Magazine N°151
456

Cela faisait quasiment dix ans que le marché des véhicules utilitaires légers et des voitures de société voyait ses volumes de vente augmenter tous les ans de 5 %. Cette belle tendance a marqué le pas en fin d’année 2008 avec un marché stable. Toutefois, cette stabilité dissimulait en réalité un recul des ventes des utilitaires déjà présents sur le marché, compensé par l’arrivée des nouvelles fourgonnettes compactes : Citroën Némo, Fiat Fiorino, Peugeot Bipper et Renault Kangoo Express Compact. Ce tassement des ventes n’était en réalité que les prémisses d’un recul beaucoup plus net.

Les achats des entreprises se sont effondrés en effet dès le premier trimestre 2009.C’est que la crise économique a entraîné un ralentissement marqué de l’activité des entreprises et indirectement des ventes de véhicules utilitaires. La plupart des sociétés ont en effet décidé de reporter ou d’annuler le plan de renouvellement de leurs utilitaires en attendant des jours meilleurs. Ainsi, à fin juin, le marché est en recul de 23,5 %. Il s’est écoulé un peu plus de 192 000 véhicules sur le premier semestre, un chiffre à comparer aux plus de 251 000 l’année dernière. Au cumul, sur le premier semestre, pas une seule des grandes marques ne parvient à conserver son niveau de vente de 2008.

Il n’y a que Dacia, absent de ce marché avant le premier semestre 2009, qui progresse et qui est parvenu à vendre un peu plus de 2 000 Logan Van et Pick Up, surfant sur la crise et profitant de ses prix de vente attractifs.

Globalement en baisse

En ce qui concerne les modèles, le Renault Kangoo reste toujours largement en tête de ce marché. Il est suivi par le Berlingo et, plus étonnant, par le Fiat Ducato (+ 5,44 % par rapport au premier trimestre 2008).

Juste derrière vient le Master, pourtant en toute fin de carrière. Devant faire face à un ralentissement fort des ventes d’utilitaires, Renault a décalé le lancement de son nouveau Master. Alors qu’il devait être lancé d’ici fin 2009, il faudra attendre au moins le printemps prochain pour le voir sillonner nos routes. Il convient de souligner le bon niveau de vente des Citroën Berlingo (qui progressent de 31,78 % alors que dans le même temps, son jumeau le Partner voit ses ventes baisser de 17,29 %) et Némo (+ 46,29 % alors que le Bipper et le Fiorino enregistrent des hausses de, respectivement, 27,31 et 28,29 %).

Les Renault Twingo et Peugeot 308 viennent compléter la liste des modèles dont les ventes progressent. Pour le reste, tous les autres modèles voient leurs ventes plonger d’au moins 10 %, certains modèles voyant leurs volumes de ventes chuter de moitié. Véritable baromètre du moral des entreprises, le marché des utilitaires et voitures de société devrait repartir en même temps que l’activité économique. Espérons que cela soit au cours du second semestre 2009.