Marquage : une personnalisation à l’infini

Si le marquage existe depuis plusieurs décennies, nombreuses ont été les évolutions qui ont profondément transformé le métier.

- Magazine N°192
481

Il y a plus de vingt ans, la principale technique impliquait de la peinture : avec des pochoirs de lettrage ou de logo, la découpe était assistée par ordinateur et peignait logo et slogan directement sur la carrosserie. Au fil des années, cette pratique est devenue désuète, principalement à cause de deux inconvénients : un temps d’immobilisation du véhicule important et surtout une revente plus complexe. L’entreprise n’a pas d’autre choix que de refaire partiellement ou totalement une peinture ou bien, à défaut, de revendre le véhicule tel quel, ce qui entraîne automatiquement une baisse de sa valeur résiduelle.

Très rapidement, cette technique...