Masterlease réduit ses activités

Secouée par la crise, la filiale LLD de GMAC se concentre sur les contrats en cours. Cette décision prise par Masterlease Group concerne sa filiale en France, mais aussi l’Autriche, la Belgique, la Grèce, l’Italie, le Portugal et l’Espagne.

- Magazine N°147
413

Ne resteront à terme que les filiales situées en Pologne, Allemagne, Pays-Bas, Mexique et en Grande- Bretagne. Comme l’explique Yves Cadio, Directeur général de Masterlease France, « Nous arrêtons la souscription ainsi que le renouvellement de tout nouveau contrat ; en revanche, nous continuons à gérer jusqu’à leur terme les contrats en cours et maintenons les services que nous avons développés. » C’est donc une espérance de vie de quelque 36 mois que vont avoir à gérer les 40 salariés de cette filiale de GMAC.

Le retrait de Masterlease va aussi toucher le réseau de distribution de GM (Opel, Saab et Chevrolet) pour lequel Masterlease était la captive en matière de LLD. Ce loueur réalisait en effet 75 % de son activité auprès de ce réseau. Rappelons que Masterlease a mis à la route plus de 2 400 véhicules en 2008, ce qui porte son parc total géré à un peu moins de 6 000 voitures (dont 5 036 en location) avec 2 062 clients.

« Après un 1er trimestre difficile, notamment en raison du bonus-malus, notre activité commerciale a été très satisfaisante jusqu’à la fin de l’été. La qualité du partenariat avec le réseau GM a permis une très nette amélioration de notre taux de pénétration sur les ventes flottes, de 25 à 40 % selon les réseaux. Mais à partir de novembre, comme beaucoup d’autres loueurs, nous avons volontairement freiné notre développement compte tenu de la crise financière », explique Yves Cadio

PARTAGER SUR