Matériaux et composants, un mot d’ordre : alléger

La nécessité de diminuer toujours plus les niveaux de consommation de carburant et d’émissions de CO2 des véhicules impacte jusqu’à la sélection des matériaux pour la structure et les composants. Et pour aller plus loin, constructeurs et équipementiers rivalisent d’ingéniosité et de créativité quant aux matériaux employés dans les véhicules du futur.

- Magazine N°210
1381
Matériaux et composants, un mot d’ordre : alléger

Dans la course à la baisse de la consommation et des émissions, chaque gramme compte. Et l’allégement doit se faire en permanence sur la structure mais aussi sur les composants du véhicule en faisant évoluer ou en substituant un certain nombre de matériaux. L’enjeu est de taille : à titre d’exemple, entre 5 et 10 g de CO2 sont économisés pour 100 kg de réduction de masse avec un modèle de type Clio.

L’une des sources d’allégement réside bel et bien dans le moteur lui-même : il y a dix ans, les pompes d’injection diesel pesaient entre 5 et 6 kg ; désormais, leur poids s’élève à 3 kg. Et chaque sous-composant du moteur s’est allégé. « Nous...