• Mots clés connexes
  • SUV

Mazda CX-3 : un second restylage pour 2021

Né en 2015, restylé et remotorisé en 2018, le SUV compact Mazda CX-3 a encore droit à un restylage tout en simplifiant sa gamme.

1479
Mazda CX-3

Le Mazda CX-3 n’est plus à un restylage près. Mais c’est pour la bonne cause. Déjà, trois ans à peine après sa naissance, ce SUV compact se refaisait une beauté en 2018. Et surtout, il revoyait ses liaisons au sol pour plus de confort et d’agrément de conduite, tout en profitant d’un nouveau 1.8 diesel de 115 ch propre sur lui (voir notre essai).

Et ce n’est pas terminé. Le constructeur d’Hiroshima revoit donc encore son offre sur ce segment du petit SUV. Avec un CX-3 (4,27 m de longueur) « troisième mouture » dont la face avant se veut encore plus marquée avec son style en 3D. Feux et calandre sont aussi revus pour s’y conformer. Ces modifications esthétiques s’accompagnent également de nouveaux sièges plus confortables et d’une connectivité mise à jour avec Apple Car Play et Android Auto.

Mazda CX-3 : simplification radicale des moteurs

Pour ce CX-3, Mazda a aussi grandement simplifié son offre de moteurs pour une homologation en Euro 6d « full » exigible au 1er janvier 2021. Le diesel en fait les frais… Ne subsiste donc plus qu’un seul moteur essence, le 2.0 Skyactiv-G de 121 ch à désactivation de cylindres. Avec à la clé une réduction du CO2 qui atteint 14 % à 140 g en WLTP en boîte manuelle ou 160 g en boîte auto. La gamme se veut donc assez simple puisque la transmission intégrale disparaît aussi, tout comme le 2.0 essence de 121 ch. La commercialisation du Mazda CX-3 sera effective d’ici la fin de cette année, avec des prix dévoilés à cette occasion.