Mazda joue la différenciation

Sur le créneau des entreprises et notamment des PME-PMI, les grands constructeurs français ou allemands ne sont pas seuls à vouloir se distinguer.

- Magazine N°171
487
Mazda joue la différenciation

Mazda met ainsi en avant la fiabilité des modèles comme argument de choix de ses véhicules : « Cela interpelle les décideurs dans les entreprises », indique Olivier Lecluse. Et le responsable des ventes flottes de Mazda France assure que le caractère différenciant des voitures du constructeur japonais « permet, pour certaines sociétés, de s’en servir comme vecteur d’image. »

Mais Mazda n’entend pas séduire la cible des PME et PMI avec ces seuls arguments. « Le calcul du TCO guide l’intégration des véhicules et des marques dans leur car policy », rappelle le responsable de la marque. En 2012, le constructeur prévoit de proposer des modèles...

PARTAGER SUR