Mazda va lancer un moteur essence à allumage à compression en 2019

Le constructeur japonais Mazda a dévoilé sa stratégie de développement technologique pour 2030, dont un nouveau moteur essence à allumage à compression qui sera introduit dès 2019.

2710
Mazda Sky Activ-X

Juste après l’annonce de son alliance avec Toyota, Mazda a publié sa stratégie de développement technologique à l’horizon 2030. Baptisée « Sustainable Zoom-Zoom 2030 », elle reflète les tendances actuelles de l’univers automobile : réduction des émissions, sécurité, confort et autonomie, mais aussi réhabilitation des moteurs thermiques.

En effet, Mazda a annoncé vouloir réduire de 50 % ses émissions moyennes de CO2 d’ici 2030 par rapport aux chiffres de 2010, et de 90 % d’ici 2050. Et ce tout au long du cycle de vie de ses véhicules, « du puit à la roue ». Pour y parvenir, la marque compte sur le perfectionnement du moteur à combustion interne, couplé au déploiement de technologies d’électrification. Mazda a ainsi prévu d’introduire en 2019 le moteur Sky Activ-X : un moteur essence à allumage à compression qui sera produit en série.

Combiner les avantages du diesel et de l’essence

En pratique, un piston vient comprimer le mélange air-carburant qui s’enflamme alors spontanément et fait démarrer le moteur. Cette technique fonctionne même avec un mélange pauvre en carburant, ce qui contribue à réduire la consommation et à améliorer le rendement énergétique tout en augmentant la réactivité du moteur. Le Sky Activ-X est ainsi censé combiner les avantages de l’essence et du diesel.

Mazda a mis au point sa propre méthode de compression, « Spark Controlled Compression Ignition », qui permet de « maximiser la plage dans laquelle l’allumage par compression est possible et garantir une transition imperceptible entre l’allumage par compression et l’allumage par bougies ». Deux aspects qui auraient auparavant empêché la commercialisation de moteurs à allumage à compression selon le constructeur.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter

En parallèle, Mazda commencera à déployer des véhicules électrifiés la même année, en favorisant les régions utilisant une forte proportion d’énergies renouvelables. La marque compte également standardiser les équipements de sécurité, et notamment sa technologie i-Activsense qui aide le conducteur à identifier et évaluer les risques sur la route. Elle ne commencera toutefois à tester la conduite automatisée qu’en 2020, avec pour objectif de proposer son système Mazda Co-Pilot en série dès 2025.